IKIZIRA C’UMURIMBUZI

KUVA KW’ITARIKI YA 01/03/2016, IBYIGISHO BIRI KUR’URU RUBUGA BIZAHABWA ABIYANDIKISHIJE GUSA. BITEWE N’UKO ABAHOZE BASHIGIKIRA UWU MURIMO: A. BOIVIN, R. ROSS, F. KROHN, BAPFUYE, UWANYUMA MURI BO, UMUPFASONI (UMUTEGARUGORI) F. KROHN, AKABA AHERUTSE GUPFA VUBA, TURABASABA NGO NIBA MWUMVA KWIGA IBI BYIGISHO BIBAZANIRA IMIGISHA, NAMWE MUSHIMIRE IMANA MU GUTANGA AMATURO YANYU N’IBIGIRACUMI KUGIRA NGO UMURIMO W’IMANA UKOMEZE. « Kuko iyo umuntu yemeye gutanga akurikije ibyo afite, ibyo birahagije nta wukwiriye gutanga ibyo adafite. Umuntu wese atange nk’uko abigambiriye mu mutima we, atinuba kandi adahatwa kuko Imana ikunda utanga anezerewe (2Abakorinto 8: 12 na 9: 7)

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

IKIZIRA C’UMURIMBUZI (Ibisubizo byahawe L. Mukamukiza )

IKIZIRA CY’UMURIMBUZI MU MATEKA Y’ISI  : 

Yesu yavuze ati: “Ariko ubwo muzabona ikizira kirimbura cyahanuwe n’umuhanuzi Daniyeli gihagaze Ahera, (ubisoma abyitondere) (Matayo 24: 15). Iki kizira kirimbura cyangwa cy’umurimbuzi Daniyeli yari yarakivuzeho ati: » umurimbuzi azaza ku ibaba ry’ibizira, maze kugeza ku mperuka yategetswe uburakari buzasandazwa kuri uwo murimbuzi.” (Daniyeli 9: 27). Yesu rero yabyibukije abigishwa be, kuko byari hafi gusohora. Ni mu myaka ya 70 aho ingabo z’Abaroma ziyobowe na Titus zatera Yerusaremu zikayigota, zikayitwika, Abayahudi bakicwa bakabambwa ku misaraba, ariko abantu b’Imana bari bakurikije impanuro Yesu yatanze bo barahunze nta numwe yaguye mur’ico gitero. Yesu yari yagize ati: « icyo gihe abazaba bari i Yudaya bazahungire ku misozi, n’uzaba ari hejuru y’inzu ye ntazamanuka ngo atware ku bintu byo mu nzu ye, n’uzaba ari mu mirima ye ntazasubira imuhira ngo azane umwenda we »(Matayo 24: 16-18) Aha ni mu mateka y’isi.

IKIZIRA CY’UMURIMBUZI MU MVUGO YA GIHANUZI :

Yesu yari yavuze ati:  » Ubisoma abyitondere », vyari ngombwa, kandi n’ubu ni ngombwa kubyitondera kuko ico kizira c’umurimbuzi gitegerezwa kwigaragaza muri iki gihe c’imperuka, ariko kuzaba ar’ukugirango gitwikwe kiveho ntikizongere kubaho. Daniyeli yabivuzeho ati:  » maze kugeza ku mperuka yategetswe uburakari buzasandazwa kuri uwo murimbuzi.” (Daniyeli 9: 27). Intumwa Paulo we yavuze ati: » Ntihakagire umuntu uboshya uburyo bwose, kuko uwo munsi utazaza kurya kwimūra Imana kutabanje kubaho, kandi urya munyabugome atarahishurwa ari we mwana wo kurimbuka. Ni umubisha wishyira hejuru y’icyitwa imana cyose cyangwa igisengwa, kugira ngo yicare mu rusengero rw’Imana, yiyerekane ko ari Imana(2Abatesalonika 2: 2-3). Aha Paulo nawe arabona ko hazaza umunyabugome, umwana wo kurimbuka, azicara mu rusengero rw’Imana yigira ngo n’Imana. Nta gukekeranya, uwu avugwa hano n’ubwami bw’Ubupapa buzazana itegeko ryo kubahiriza dimanche ku ngufu, bukaryerekana nkaho rivuye kuri Nyagasani, ariko ar’ikinyoma. Ubupapa buravuga ngo: » Papa afite icyubahiro n’ishyema ku buryo atar’umuntu usanzwe ari ko n’Imana ni nawe uyisimbura mw’isi. Umupapa aba afite ubushobozi, tubuvuze uko buri, nta kintu twabugereranya, n’Imana, umugaba w’abagaba, umwami w’abami (Lucius Ferraris, Prompta Biblioteca Canonica-dictionnaire catholique-, vol.VI, pgs 438, 442). Ariko rero ngo bigeze aho ahatira abantu gufata ikimenyetso c’ubwami bwe (nico DIMANCHE), ubwo ngubwo azaba ageze igihe co kurimbuka n’abamukurikira bose. Kuko dusoma ngo: »  “Bwoko bwanjye, nimuwusohokemo kugira ngo mwe gufatanya n’ibyaha byawo, mwe guhabwa no ku byago byawo (Ibyahishuwe 18: 4). Uwu murwa wa Babuloni tugomba gusohoka n’ukuvuga Ishengero rya Roma n’amashengero n’amahanga yose ashigikiye ibinyoma byaryo (1Petero 5: 13). Abanze gusohoka bazatwikanwa nawo. Kuko handitswe ngo: «      Mbona marayika ahagaze mu zuba arangurura ijwi, abwira ibisiga byose bigurukira mu kirere ati “Nimuze muteranire kurya ibyokurya byinshi Imana ibagaburira, murye intumbi z’abami n’iz’abatware b’ingabo n’iz’ab’ubushobozi, n’iz’amafarashi n’iz’abahekwa na yo n’iz’abantu bose, ab’umudendezo n’ab’imbata, aboroheje n’abakomeye.” Nuko mbona ya nyamaswa n’abami bo mu isi n’ingabo zabo bakoraniye kurwanya Uhetswe na ya farashi n’ingabo ze. Iyo nyamaswa ifatwa mpiri, na wa muhanuzi w’ibinyoma wakoreraga ibimenyetso  imbere yayo, akabiyobesha abashyizweho ikimenyetso cya ya nyamaswa n’abaramya igishushanyo cyayo, na we afatanwa na yo. Bombi bajugunywa mu nyanja yaka umuriro n’amazuku ari bazima. Abasigaye bicishwa inkota ivuye mu kanwa k’Uhetswe na ya farashi. Ibisiga byose bihaga intumbi zabo (Ibyahishuwe 19: 17-21). Ibi bivuzwe mu marenga, ariko iyo urebye neza ugashishoza, bivuga igihe Yesu azagaruka, ukuntu hazaba akaga ku bazana ibinyoma n’ababashigikiye.

IMAN’IBAHE GUHAGARARA MU KURI KUGEZA KURI WA MUSI, mw’izina ryera rya Yesu. Amen

Publié dans : Non classé | le 25 février, 2016 |Pas de Commentaires »

PRENEZ COURAGE, J’AI VAINCU LE MONDE (Jean 16: 33)

 

PRENEZ COURAGE, J’AI VAINCU LE MONDE(Jean 16:33)

Je suis heureux de vous transmettre ce message de paix et d’encouragement en Jésus-Christ. À vous qui traversez des moments effrayants, à vous tous qui êtes terrorisés par de mauvaises nouvelles, vous tous qui êtes sans espoir dans ce monde, ce message est à vous: Nous lisons dans l’Évangile selon Marc ceci:

Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit: Passons à l’autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons? S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n’avez-vous point de foi? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres: Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer? (Marc 4: 35-41)

Ce passage de l’Évangile nous montre notre Seigneur Jésus-Christ qui  s’embarque avec ses disciples, non pas dans deux barques, mais dans une barque, alors qu’il y en avait d’autres.  Naturellement, un seul homme n’aurait pas pu embarquer dans plusieurs barques, raison pour laquelle il en choisit une, et pas n’importe laquelle, mais «dans la barque où il se trouvait»(verset 36). Il se trouvait dans celle de Simon, selon l’Évangile de Luc: il vit au bord du lac deux barques, d’où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets. Il monta dans l’une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il s’assit, et de la barque il enseignait la foule (Luc 5: 2-3). Peut-être que tu es dans une barque qui reste attachée au bord du lac, alors que celle qui embarque le Seigneur s’en va déjà!

Dans le monde d’aujourd’hui, il y en a qui choisissent d’autres barques que celle de Simon. Ils croient qu’ils peuvent arriver à destination avec d’autres embarcations, alors que les disciples s’en vont déjà avec Jésus  dans la barque de Simon, c’est-à-dire l’Église qui a la foi comme celle qui était dans Simon Pierre.  Dans un langage prophétique, la barque signifie une église. Sur la barque de Simon, là où est assis Jésus, il est écrit: C’est ici la pérséverance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus (Apocalypse 14: 12)

Il se peut que de grands tourbillons peuvent s’élever contre cette barque qu’est l’Église  Des flots peuvent se jeter à l’intérieur de l’Église, et meme Jésus semble dormir. N’ayez pas peur!  Je  vous ai dit ces choses afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez  des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde (Jean 16: 33). Dans ces jours de peril, le Seigneur desire  des homes de foi, qui, malgré les épreuves de ces derniers jours, peuvent compter sur lui jour après jour, et disent: Si une armée se campait  contre moi, mon coeur  n’aurait aucune  crainte, si une guerre s’élevait contre moi, malgré cela, je serais plein de confiance(Psaume 27: 3)

Il est le Seigneur des seigneurs, à qui obéissent même le vent et la mer.

Ne crains point, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner un royaume (Luc 12: 32)

TU PEUX LAISSER UN COMMENTAIRE EN-BAS  DANS L’ESPACE APPROPRIÉE

 

 

Publié dans : Non classé | le 11 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Jésus sauve aujourd’hui I

L’esprit du Seigneur est sur moi,

Car l’Éternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux,

Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé,

Pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance,

Pour publier une année de grâce de l’Éternel,

Et un jour de vengeance de notre Dieu,

Pour consoler tous les affligés.

Chaque année qui passe nous propulse de plus en plus vers l’éternité. Les serviteurs de Dieu, qui sont conscients de leur vocation devraient agir en tenant compte de l’onction du Saint-Esprit que nous avons eu en Jésus, pour porter la bonne nouvelle aux malheureux. Il ne s’agit pas des malheureux au niveau social, financier ou autre, mais des malheureux qui se croient riches: Parce que tu dis je suis riche, je me suis enrichi, je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu (Apocalypse 3: 17).

Faisons une incursion dans la prison de Satan où il détient ses proies, et proclamons-leur la liberté en celui qui a dit: Venez à moi qui êtes chargés et fatigués, je vous donnerai le repos (Matthieu 11: 28). Pourquoi ne pas faire de 2009, une année de grâce de l’Éternel, afin que nos maisons soient des endroits où on peut trouver la grâce de l’Éternel, des lieux de consolation, des lieux ou on entend parler que Jésus revient bientôt.

Cher visiteur de ce blog, l’heure est au courage, le temps est trop court. Vous êtes la lumière du monde. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux (Matthieu 5: 14, 16)

Au cours de cette méditation:

Avez-vous appris quelque chose sur Dieu le Père? Avez-vous appris quelque chose sur Jésus? Avez-vous appris quelque chose sur le Saint-Esprit? Y a-t-il un péché caché que cette étude te révèle? Quelle est votre  réaction?

Laissez vos messages, vos questions et vos commentaires

Miburo Balthasar

Publié dans : Non classé | le 11 janvier, 2009 |Pas de Commentaires »

PRÉSENTATION

Bonjour chers ami(e)s,

C’est une grande bénédiction de vous accueillir sur mon blogue. Je vous invite à partager avec moi la parole de Dieu. N’hésitez pas à émettre tous vos commentaires, à poser des questions, à proposer des sujets de discussions, etc. Ensemble nous pouvons garder Jésus parmi nous, car il nous a promis qu’il sera là où deux où trois seront assemblées en son nom (Matthieu 18: 20)

Bienvenue à tous et à toutes!

Publié dans : Non classé | le 11 janvier, 2009 |1 Commentaire »
1...678910

islamsoufi |
Jésus-Christ sauve |
SEMEZ MA PAROLE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | J'aimerais devenir musulmane
| lemauxamandine
| Blog du niveau intermédiaire